Comment combattre la procrastination?

Comment combattre la procrastination

Qu’est-ce que c’est la procrastination?

Oui, mais Cathy, qu’est-ce que la procrastination?  Selon le très fiable Wikipédia 😉 la procrastination est une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non). Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate.

Ça te rappelle quelque chose? Moi oui en tout cas! Ça nous arrive à tous de remettre des tâches à demain ou à plus tard. Ce sont souvent des tâches plates à faire, notre comptabilité, payer nos factures, faire la vaisselle ou le lavage par exemple.

C’est bien beau procrastiner, mais nos tâches à effectuer finissent toujours par repointer le bout de leur nez. Alors, comment on fait pour la combattre?

Voici quelques trucs que j’utilise à tous les jours.

Conseils et trucs anti-procrastination

Évitez les distractions

L’ordinateur est la pire des machines quand on essaie de se concentrer sur un projet. On est toujours à un clic de nos courriels, de Facebook, des actualités. Il faut que tu évites à tout prix les tentations.

Ferme ton téléphone ou bien coupe la sonnerie – et mets-le hors de ta vue. Une notification Facebook est si vite arrivée!

Je ne sais pas pour toi, mais chaque fois que je reçois un courriel, Outlook me le signifie avec un petit son agressant (Oui, je sais, je peux le changer. Je vais faire ça demain…). Donc, pour éviter les pertes de temps, on coupe le son ou bien on ferme Outlook.

Planifier la veille – la technique salami

Arrêter la procrastination

Ma technique préférée, celle que j’utilise tous les jours. La veille, juste avant le combo douche/pyjama, je m’assois avec mon agenda et je planifie ma journée du lendemain. Par planifier, je ne veux pas dire affecter une heure de la journée à une tâche, je veux plutôt dire d’utiliser la technique du salami.

Un salami, c’est gros. Si je te demande de manger ce salami d’une traite, d’une seule bouchée, tu vas probablement me dire non (et me demander si j’ai toujours ma tête). Mais si on découpe le salami en petites rondelles, j’ai beaucoup plus de chances de réussir à te le faire manger.

C’est cette même technique que j’utilise. Je décortique mes tâches à effectuer à leur plus petit. Exemple, je dois écrire un article de blogue.

  • Écrire un article de blogue
    • Trouver un sujet
    • Établir le plan de rédaction
    • Rédiger l’introduction
    • Écrire le milieu du texte
    • Rédiger la conclusion
    • Trouver des images
      • Édition des images
    • Correction du texte
    • Importer dans WordPress
    • Ajouter les liens

Bon, tu comprends le principe. En décortiquant mes tâches de cette façon, je suis en mesure de dire exactement ce qu’il me reste à faire. Avoue que c’est beaucoup plus motivant de seulement « trouver un sujet », que de me dire que je dois écrire tout un article.

Attaquer la plus grosse tâche le matin ou très tard le soir

Travailler le soir

À quel moment es-tu le plus productif? Très tôt le matin avant le lever de toute la maisonnée ou bien très tard le soir?

99% des entrepreneurs que je connais sont très actifs le soir, tout comme moi. C’est à ce moment-là que j’attaque les gros dossiers. Un document de 100 pages à corriger? Bring it on! La conception d’un site web? C’est à ce moment-là que je suis le plus inspirée!

Tu prends donc ta plus grosse tâche, et tu la planifies pour la période de ta journée où tu auras le plus d’énergie.

Alors, voilà donc les trois petits trucs que j’utilise au quotidien. Il y en a des milliers d’autres, mais comme je n’ai pas l’intention d’écrire un livre sur le sujet (quoi que…) je vais devoir m’arrêter ici. Par contre, viens partager TES trucs sur ma page Facebook. On n’est jamais trop bien outillés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *